Tanguy Malmanche

Tanguy Malmanche, né le 7 septembre 1885 à Saint-Omer, mort le 20 mars 1953 à Clichy, est un écrivain français se réclamant de la culture bretonne, et d'expression à la fois bretonne et française. Il s'est particulièrement illustré comme dramaturge.


Tanguy Malmanche, qui a vécu non loin de la chapelle, au manoir du Rest, a été un des plus grands dramaturges de la littérature bretonne. Les Païens, Le Conte de l’Âme qui a faim, ses pièces ont été jouées des dizaines de fois.


(...) À l'état-civil, son prénom breton traditionnel fut orthographié Tanneguy. Sa famille vint s'établir à Brest quelques années plus tard, et il passa son adolescence dans cette ville (rue Traverse) et au manoir du Rest, à Plabennec, propriété de sa famille, où son père mourut le 2 octobre 1887. (...)


Théâtre


Marvailh an ene naonek (fr. Le Conte de l'âme qui a faim) : publiée dans L'Hermine en 1900, pièce jouée pour la première fois le jour de la Toussaint 1901 chez l'auteur, au manoir du Rest de Plabennec, avec l'auteur, Marie Rous et Urien Coant dans les rôles principaux ; reprise à Paris, à l'Athénée Saint-Germain, le 24 avril, lundi de Pâques, 1905 ; (...)


Récits



  • La Tour de Plomb (roman, en français, paru en 1934)

  • Kou le corbeau (nouvelle, en français)
    La Monstre (ou Montre) de Landouzan (nouvelle, en français)

  • Suzanne Le Prestre (nouvelle, en français)


Source: Wikipedia (Tanguy Malmanche)